PDAMédecine

Troubles urinaires et étiopathie

L’étiopathie est une méthode de traitement manuelle, sans médicaments qui fait ses preuves depuis plusieurs années maintenant, bien qu’elle ne soit pas encore réglementée jusqu’à ce jour. C’est une forme de médecine douce qui a vu le jour dans les années 50. Relativement récente, elle a cependant permis de soigner des millions de personnes depuis ces nombreuses décennies. L’étiopathie a ses limites en tant que médecine alternative, elle peut cependant agir sur de nombreuses pathologies dont les troubles urinaires.

Des troubles urinaires ?


Qu’est-ce qu’on entend par troubles urinaires ? Cela désigne tous les problèmes qui peuvent survenir au moment de la miction, autant chez l’homme que chez la femme. Une miction normale doit être indolore, complète et non contrariée. En cas de trouble urinaire, il peut ainsi y avoir une sensation de brûlure, une douleur ou une simple gêne au moment de la miction. Il arrive également que cela se manifeste par le besoin d’uriner trop fréquemment au cours de la journée ou le contraire, impossible de sortir une goutte. Les affections les plus courantes sont la cystite, la rétention d’urine, l’incontinence ou encore les troubles de la prostate. Ce sont des pathologies plus ou moins graves en fonction des cas, l’essentiel est de prendre le temps de consulter et de traiter efficacement le problème pour ne pas que cela n’entraine complications par la suite.

L’étiopathie en bref


L’étiopathie est ce que l’on définit par traitement manuel visant à soulager et supprimer la cause d’une pathologie se manifestant au sein du corps. Son principe se base sur le fait que la cause des symptômes apparaissant chez une personne résulte de facteurs externes qui sont aussi en relation avec l’environnement. L’étiopathie aide ainsi à déterminer la cause du déséquilibre au sein du corps et permettra par la suite de rétablir l’ordre naturel des choses en appliquant des techniques exclusivement manuelles. L’étiopathie n’utilise pas de médicaments ou d’autres substances dans ses traitements. Le thérapeute n’applique que ses mains sur le corps, visant certains points pour obtenir des résultats intéressants. Son rôle est primordial pour la guérison du patient puisque c’est à lui de déterminer avec exactitude l’origine du mal qui cause la douleur.

Troubles urinaires et étiopathie


Comment soigner les troubles urinaires avec l’étiopathie dans ce cas ? Considérant le fait que le corps humain est un ensemble de mécanismes qui interagissent entre eux de façon permanente, il est tout à fait normal qu’un système ou un autre rencontre des problèmes. En se basant sur cela, sur ses connaissances anatomiques, physiologiques et cliniques, l’étiopathe va ainsi déterminer à l’aide d’une anamnèse pour commencer, un diagnostic étiopathique. Ce diagnostic va l’aider à en savoir plus sur la pathologie, les effets sur le patient mais aussi et surtout sur quels points du corps il devra appliquer les techniques de massages et de palpations. Il faut au minimum deux séances pour un traitement etiopathique, la première servant intégralement à établir le diagnostic. Dans certains cas, des examens cliniques seront nécessaires aussi, la seconde séance permettra d’ajouter les résultats au diagnostic déjà en place et enfin à la détermination d’un traitement. Après, cela dépendra de chaque cas, certaines personnes guérissent au bout de quelques séances, pour d’autres ce sera plus long.


Autres articles :

Copyright 2018, PDAMédecine