Définition de l’étiopathie

Il existe de nos jours de nombreuses méthodes alternatives à la médecine classique pour soigner le corps et les différentes pathologies qui peuvent l’atteindre. Si certaines utilisent les plantes vertes et leurs essences pour soigner les maux, d’autres en revanche font usage de gestes manuels pour y arriver, ce qui est le cas de l’étiopathie. Bien que ce soit une méthode encore peur reconnue par rapport aux autres, elle reste quand même un moyen efficace et rapide de soigner. L’étiopathie est encore aujourd’hui un terme peu reconnue, une médecine manuelle qui a cependant soigné des millions de gens depuis son existence. 


Petite histoire

 

Le terme étiopathie a été inventée par Christian Trédaniel en 1963, ce dernier a été également l’origine de cette méthode thérapeutique. Cela lui a pris 20 ans de recherche avant de pouvoir faire connaître son travail. C’est par son ouvrage intitulé « Principes fondamentaux pour une médecine étiopathique » qu’il réussit ainsi à faire connaître ses découvertes. Au fil des années, l’étiopathie a su faire son chemin parmi la jungle des méthodes de traitement non médicamenteuse. Aujourd’hui, elle reste une médecine peu reconnue par les mutuelles, mais elle est quand même prise en charge dans certains cas. Depuis 2015, elle est reconnue par la sécurité sociale, mais elle n’est pas encore réglementée en France.

 

Qu’est-ce que l’étiopathie ?


Pour donner une définition simple à l’étiopathie, il s’agit d’une thérapie manuelle visant à soigner les causes d’une pathologie en agissant sur les causes de celle-ci. De cette manière, tous les symptômes disparaissent après traitement. C’est une thérapie exclusivement manuelle, elle ne fait pas usage de médicaments ou autres produits pour soigner. C’est aussi une technique thérapeutique qui nécessite un long travail d’investigation sur la personne à traiter. C’est en se basant sur les différents symptômes qui affectent le malade que l’étiopathe va déterminer les origines de la maladie pour ensuite traiter ces dernières avec des gestes précis. D'ailleurs, Marc Boscheron, étiopathe à Paris, a souhaité suivre un cursus d'étiopathie car il avait été rapidement soigné par un étiopathe lorsqu'il été un sportif de haut niveau. En effet, le thérapeute va prendre minutieusement en compte tout ce qui pourrait être à l’origine de la douleur chez son patient. Ensuite, il pratiquera des massages et des manipulations douces pour venir à bout du dysfonctionnement chez son patient. 

Notre Partenaire de confiance : http://www.reflex-etio.com/

Les limites de l’étiopathie 


L’étiopathie est une technique de traitement qui ne soigne pas toutes les maladies. Elle agit surtout sur tout ce qui est d’origine mécanique, viscéral et soigne aussi au niveau articulaire.  L’étiopathie permet ainsi de soigner les troubles digestifs, les troubles vertébraux ainsi que les troubles ORL. Les troubles urinaires ainsi que les maux de grossesses peuvent aussi être traités avec l’étiopathie. Il existe cependant des limites qu’une thérapie manuelle ne peut prendre en charge. Les urgences médicales ainsi que les opérations chirurgicales ne peuvent être traités par l’étiopathie. Les cancers ne sont pas non plus curables avec l’aide de l’étiopathie. Elle reste néanmoins une technique efficace dans de nombreux cas. L’essentiel est de bien prendre le temps de suivre toutes les étapes essentielles pour que la consultation étiopathique puisse permettre de déceler la vraie origine du mal à traiter. Le thérapeute pourra ainsi mettre au point son diagnostic et appliquer le traitement adéquat. 


Autres articles :

Copyright 2018, PDAMédecine